Le patchwork ne me suffit plus ou plutôt, j'ai commencé à faire mon arbre généalogique( bon côté patch, ça me freine un peu, c'est vrai)

Et petit à petit, cette occupation du Week end quand j'allais dans le Lot et Garonne ( puisque ma belle soeur fait le sien et donc celui de mon mari) a commencé à prendre de plus en plus de place. Avec Mady au club de patchwork, on en parlait aussi  très souvent et elle me donnait des conseils.

J''y passe maintenant beaucoup de soirées et j'ai intégré le club de Mady à Bordeaux avec Aimé Nouailhas.

On trouve sur internet des sites très bien fait pour commencer sa généalogie, comme ICI, et avec généanet  mais l'aide d'un groupe est bien agréable.

Rechercher ces ancêtres est une étape, mais découvrir les métiers, les coins de France où ils ont vécus, au fil de l'histoire est passionnant.

Parfois on découvre une partie de notre histoire que l'on ne connaissait pas et des actes très émouvants, comme l'acte de naissance de mon AA gp, abandonné à sa naissance, où on peut lire la façon dont il était habillé, les tissus des bonnets, chemise, etc sont décrits, et même le petit mot laissé avec l'enfant.

Ma "mémé" Jeanne dont j'ai imprimé la photo sur tissu pour mon projet " Fil rouge" de Cap créatif l'an dernier, a peut être été le déclencheur.

Mémé jeanne2Donc en ce moment, je  suis dans le nord, autour de Valenciennes, dans les communes de Trith Saint Léger, Préseau, Anzin pour remonter le temps.

Attention, ce "virus" est très virulent. Comme le patchwork, quand on commence, difficile de se raisonner.

Etes vous tentés ou avez vous déjà des recherches en cours?